L'annuaire des avocats

Espace Avocats

Jeune Barreau » Le concours du Jeune Barreau

Juin 2009 : La commission du Jeune Barreau lance un sondage...

Depuis sa création en 2005 sous le Bâtonnat de Marc RINGLE, la Commission du Jeune Barreau œuvre à occuper la place qu'elle mérite au sein de notre Ordre compte tenu de la proportion importante que représentent les Jeunes avocats dans la démographie du Barreau.

Il semble que malgré tous ses efforts, elle peine encore à être connue et reconnue, y compris par son propre électorat qui lui adresse souvent le reproche -à tort ou à raison-, de ne pas suffisamment rendre compte de ses activités et de manquer de visibilité.

La participation mitigée à la Journée du Jeune Barreau au mois de mars dernier nous conduit à nous questionner sur les aspirations des Jeunes avocats et leur perception de notre Commission.

Pour répondre à ces interrogations et orienter nos actions de manière pertinente, nous vous invitons à remplir le questionnaire ci-joint avant le 7 juillet 2009 et de nous le retourner :

  • - soit par courrier dans la case de la Commission du Jeune Barreau (à gauche sur le même panneau que la case de l'Ordre),
  • - soit par e-mail à l'adresse suivante: lejeunebarreau@yahoo.fr,
  • - soit par fax au 04.91.54.20.03.  

Merci d'avance pour votre contribution !

Les origines 

Le Concours du Jeune Barreau est l’héritier de la « Conférence du Stage », dont les origines remontent au XVIIe siècle avec la « Conférence des Avocats ». Cette dernière avait pour objectif de régler les problèmes de discipline entre Confrères et de fournir des consultations gratuites au déshérités, données dans la Grand’Salle du Palais de Justice à Paris autour du « pilier des consultations ».

En 1810, le pouvoir disciplinaire fut dévolu au Conseil de discipline et la Conférence regroupait uniquement les apprentis avocats qui défendaient les pauvres. L’expression « Conférence du Stage » date de cette époque car elle avait pour but de former le Barreau tant sur le plan juridique que moral. A partir de 1831, le Conseil de discipline choisit tous les deux ans deux stagiaires pour déclamer un discours : l’art oratoire avait prit une place centrale dans la Conférence qui venait clôturer le stage de deux ans auquel étaient anciennement soumis les jeunes avocats. Les lauréats ou « secrétaires de la Conférence du Stage », dont le nombre variait selon les barreaux, étaient distingués pour leurs qualités oratoires et avaient le privilège d’être commis d’office dans des affaires pénales, y compris devant la Cour d’Assises.

Le Concours aujourd’hui 

Aujourd’hui le stage de deux ans a disparu mais la tradition du Concours a été maintenue sous le nom de « Concours du Jeune Barreau ». Il est ouvert à tous les avocats ayant entre deux et quatre années d’exercice et âgés de moins de 35 ans. Organisé chaque année, il est en principe obligatoire (article 27 du règlement intérieur). Les jeunes avocats se présentent en robe devant un jury composé du Bâtonnier en exercice, du Bâtonnier désigné le cas échéant, de certains membres du Conseil de l’Ordre et du Premier Lauréat de l’année précédente. Les candidats ont préparé une plaidoirie sur un sujet qu’ils ont choisi parmi une liste arrêtée par le Conseil de l’Ordre au moins un mois à l’avance. Aucune durée n’est imposée (généralement entre 10 et 20 minutes). Chaque candidat est maître de son style : humour, émotion, … l’essentiel est de gagner l’adhésion de l’auditoire aussi bien par la persuasion que par la séduction. Le jury s’attache tant à la forme qu’au fond pour élire les trois meilleurs candidats qui reçoivent le titre de Premier, Deuxième et Troisième Lauréat.

Pourquoi y participer ?

La participation au Concours est une grande source de plaisir car elle permet au candidat de s’exprimer en toute liberté sur un sujet donné en mettant à profit l’expérience qu’il a acquise en audience pendant ses deux premières années d’exercice.

La bienveillance du jury le rassure et il n’a aucune raison de craindre la critique : il ne s’agit pas d’un examen ; seul l’amour des mots réunit jury et candidats.

Les Lauréats jouissent d’une reconnaissance qui leur assure une place importante au sein du Barreau. Ils ont la possibilité d’apposer aussi longtemps qu’ils le souhaitent la mention « lauréat du jeune barreau » sur leur papier à en-tête. Par ailleurs, le premier lauréat est souvent encouragé à se présenter aux élections du Conseil de l'Ordre et il est à noter que de nombreux premiers lauréats ont par la suite été élus membres du Conseil de l'Ordre

Ils reçoivent un prix (médaille et somme d’argent), sont amenés à représenter le Barreau lors de rentrées solennelles de barreaux extérieurs. Le Premier Lauréat a surtout l’immense honneur de prononcer un discours lors de la Rentrée Solennelle qui réunit tous les deux ans l’ensemble des Confrères.

Le Concours du Jeune Barreau allie ainsi tradition et modernité, mettant à l’honneur toute l’essence de la Profession d’avocat : humanité, conviction et inventivité.

L'annuaire des avocats

Ordre des avocats au barreau de Marseille
51 Rue Grignan
13006 Marseille
France
Tél : 04 91 15 31 13
Fax : 04 91 55 02 10