Trouver votre avocat

Ce champ est invalide
OU

21 mars : appel au blocage des juridictions

 « Notre mobilisation est légitime parce qu’elle défend des droits fondamentaux «  a déclaré le bâtonnier de Marseille, Geneviève MAILLET. « Après une semaine de mobilisation de l’Ordre des avocats de Marseille, et suite aux discussions constructives engagées par le Conseil national des barreaux et le président de la Conférences des Bâtonniers,  le ministre de la Justice  a annoncé, par un courrier de son directeur de Cabinet, revoir sa position sur deux points importants :

  • Les conditions des saisies immobilières qui ne doivent pas réduire la défense du droit à la propriété du débiteur poursuivi.
  • Le droit à être assisté par un avocat pour les justiciables qui comparaitront dans le cadre de la procédure de reconnaissance préalable de culpabilité (le plaider coupable français), droit qui leur était retiré dans la précédente version du texte. C’était un vrai point de crispation et je me réjouis que les choses aillent concrètement dans le sens du respect des droits de la défense. »

Il s’agit de deux avancées nécessaires mais insuffisantes pour garantir les droits des justiciables. C’est pourquoi le barreau de Marseille a pris la décision de maintenir une mobilisation aux côtés des instances nationales par un appel au blocage des juridictions mercredi 21 mars 2018. Les désignations ordinales seront annulées. Nous restons vigilants sur les débats parlementaires à venir.


avocats marseille